125ème de seconde avec…

Marie Raffalli

churros-coul-800pix

Qui es-tu ?

Qui suis je? Je viens d’un milieu très modeste, un père anarchiste bricoleur le Rolleiflex de mon grand-frère, et le labo au rez-de-chaussée.Je ne voulais pas faire d’études, je ne voulais pas de privilèges,je voulais danser, faire du théâtre et des photos mais saltimbanque ce n’est pas un métier !

petit-pav-800-72

Que fais tu ?

 il y a eut la vie … les différents métiers, surtout dans l’image, le cinoche, la vidéo, le graphisme, et même dans le social je ne lâchais pas l’outil-photo mais j’étais accaparée par la vie quotidienne et la pesanteur des nécessités. Alors merci à mon cancer, ce n’est pas tous les jours facile, de justifier ma présence dans cette vie. Pourquoi avoir été sauvée ? grande question qui ne demande peut-être pas à être résolue…
je le remercie parce que depuis je me suis reconnectée à ce besoin insatiable de m’exprimer par les images.
Même si je me juge, même si je ne me sens pas dans les “normes” peu importe, je continue, je me compare et me sous-estime, je continue, je me décourage et me sens perdue, je continue, je crois que je perds ma connexion, non elle est plus forte que moi.
Il y a heureusement des choses qui ne s’expliquent pas, je me suis construite ainsi c’est le paradoxe, ma force vient de cette vulnérabilité.
Je cherche dans le non-spectaculaire, je fouille dans les instants précaires de la lumière  matinale, dans les pétales de fleurs, la patte du chat.
Je n’ai pas de terrain de prédilection, je prends des photos avec mon Leica, et aussi avec mon téléphone, c’est mon langage, mon écriture, depuis le bus, à travers la vitre du train, parfois j’y incruste quelques mots.
C’est juste comme une transe, un lieu où j’existe pleinement hors des paramétrages conventionnels, par le cadre et la lumière, je cherche et je trouve parfois -la fragile sensation d’appartenir au monde.

sabliers-coul-800pix-72

Ou vas tu ?
où je vais ???? bonne question!
j’aimerais quitter cette ville, je ne suis pas d’ici, je ne suis peut-être de nulle part
je voudrais repartir en voyage, avec un projet, le tourisme m’ennuie
je vais continuer, en attendant, à observer et célébrer les petits miracles qui nourrissent mon âme….

catalans-1-800pix

Comments are closed.

Proudly powered by WordPress
Theme: Esquire by Matthew Buchanan.